Réunions et actions militantes

Réunions des adhérents des Yvelines

Nous espérons vous rencontrer bientôt lors de nos prochaines réunions.
Celles-ci se tiennennt régulièrement dans différentes villes des Yvelines afin qu’au moins une de celles-ci ne soit pas située trop loin de chez vous. Les adhérents reçoivent une invitation par mail.

Prochaines rencontres:

  • à venir...

Réunions précédentes:

  • Mai 2019: le dimanche 19 à Wissous (91): meeting fin de campagne avec NDA
  • Mai 2019: le jeudi 9 à Jouars-Pontchartrain: réunion publique avec Benjamin Cauchy et Nadedja Silanina
  • Mars 2019: le jeudi 21 à Medan: réunion avec les adhérents
  • Janvier 2019: le jeudi 24 à Rennemoulin: réunion avec les adhérents des Yvelines
  • Novembre 2018: le jeudi 22 à Jouars-Ponchartrain: réunion avec les adhérents des Yvelines
  • Octobre 2018: le jeudi 18 à Fontenay-Le-Fleury: réunion avec les adhérents des Yvelines
  • Septembre 2018: le samedi 22 et dimanche 23 à Paris: congrès DLF
  • Septembre 2018: jeudi 6 à Maisons-Laffitte: réunion de rentrée des adhérents des Yvelines
  • Juin 2018: jeudi 28 à Rambouillet: réunion avec les adhérents des Yvelines
  • Juin 2018: mercredi 27 au Chesnay: réunion-débat des Amoureux de la France
  • Juin 2018: samedi 9 à Wissous (Essonne): fête des Fédérations d'Ile de France
  • Avril 2018: jeudi 8 à Maisons-Laffitte: réunion avec les adhérents des Yvelines
  • Mars 2018: jeudi 8 au Chesnay: réunion avec les adhérents des Yvelines
  • Février 2018: jeudi 8 à Médan: réunion avec les adhérents des Yvelines
  • Janvier 2018: mardi 16 à Saint-Léger en Yvelines: réunion avec les adhérents des Yvelines
  • Janvier 2018: jeudi 11 à Paris: rencontre de NDA avec les adhérents d'Ile de France
  • etc.

 

 

Debout Les Jeunes des Yvelines (DLJ78)

Debout Les Jeunes (DLJ) regroupe les adhérents de moins de 30 ans.

Des réunions et des actions spécifiques leur sont proposées sous la responsabilité du Délégué Jeunes des Yvelines.

Pour tout renseignement, n'hésitez pas à nous contacter.


 

Militantisme et élections

Nous vous espérons motivés afin de faire progresser les idées de notre parti et la notoriété de notre président, Nicolas Dupont-Aignan.
Des opérations affichage et tractage ont lieu régulièrement un peu partout dans les Yvelines, notamment en période d'élections.

tractage mars 15   tractage 19-11-16
 

Européennes 2019:
Cliquez ici pour retrouver toutes les informations de notre campagne "européennes 2019"...

 

Présidentielles et législatives 2017:
Cliquez ici pour retrouver toutes les informations de notre campagne "législatives 2017"...
Cliquez ici pour retrouver toutes les informations de notre campagne "présidentielle 2017"...
 

Régionales 2015:
Cliquez ici pour retrouver toutes les informations de notre campagne "régionales 2015"...
Galerie photos...
 

Départementales 2015:
Cliquez ici pour retrouver toutes les informations de notre campagne "départementales 2015"...
Galerie photos...
 

Européennes 2014:
Cliquez ici pour retrouver toutes les informations de notre campagne "européennes 2014"...
Galerie photos...
 


 

Autres actions en Yvelines

Nos actions 2019

Mai 2019

collage
Collage...

 
    boitage
...et boitage...

 
    image
...en vue de la réunion publique du 09/05

 
bazoches1
Manifestation à
Bazoches sur Guyonne...

 
    bazoches2
... devant la maison Jean Monnet (04/05)

 
 
   
Discours d'Alain Longérinas, SD - video (04/05)
 
 

Avril 2019

maurepas
Marché de Maurepas (27/04)

 
    NDA-maurepas-1
Visite NDA à Maurepas...

 
    NDA-maurepas-2
... Maurepas (28/04)

 
Le Vésinet
Marchés du Vésinet
(13 et 14/04)

 
    St-Germain-en-L
Marché de Saint-Germain-en-Laye (14/04)

 
 
    Andresy
Marché d'Andrésy (20/04)

 
 
    dlj-versailles
DLJ78 Versailles (26/04)

 
 
maisons-laffite
Marché Maisons-Laffitte (06/04)

 
    Conflans-Ste-H
Marché de Conflans-Ste-H (07/04)

 
    boitage
Collage et boîtage dans tout le 78

 

Mars 2019

bonnieres
Marché de Bonnières (24/03)

 
    viroflay
Marché de Viroflay (24/03)

 
    collage
Collage et boîtage dans tout le 78

 
versailles
Marché de Versailles (17/03)

 
    stremy
Marché Saint-Rémy-les-Chevreuse (23/03)

 
    SQEY
Gare de Saint-Quentin en Y. (23/03)

 
velizy
Marché de Vélizy (10/03)

 
    sartrouville
Marché de Sartrouville (09/03)
    velizy-mail
Marché du Mail à Vélizy (16/03)

 

Février 2019

coignieres
Tractage sur la N10 à Coignières (23/02)

 
    et aussi
tractage à Versailles

boîtage à Sartrouville, Maisons-Laffitte
Fontenay le Fleury, Verneuil...

Passage de la Caravane DLF dans les Yvelines le 19/02/19

caravane 1
À Maisons-Laffitte...
caravane 2
... à Versailles...
caravane 3
... et à Rambouillet

Ce passage a donné lieu à un communiqué de presse.
 

sartrouville
Tractage Sartrouville (03/02)

 
    plaisir
Tractage Plaisir (09/02)

 
    essarts
Tractage Les Essarts-le-Roi (18/02)

 

Janvier 2019

adherents
Réunion adhérents Rennemoulin (24/01)

 
    poissy dec
Tractage Poissy (27/01)
    et aussi
boîtage dans les circonscriptions
(Mantes la Jolie, Prunay, Saint-Cyr l'Ecole, Saint-Mesme, Bréau-sans-Nappe,...)
mantes
Tractage à Mantes la Jolie sous la neige...

 
    cadres mantes
...puis réunion des cadres (19/01)
    et aussi
collage dans les circonscrptions
(Saint-Germain, Fourqueux, Le Mesnil-le-Roi...)

Nos actions 2018

Décembre 2018

vélizy
Tractage à Vélizy (02/12)
    cadres dec
Réunion des cadres à SQEY (16/12)
    et aussi
collage et boitage
dans différentes circonscriptions
Maisons-Laffitte, Ablis, Jouars...

Novembre 2018

Gilets Jaunes

manif 24-1
Les militants DLF se rassemblent ...

 
   manif 24-2
... autour de NDA (24/11)

 
   manif 24-3
Les militants du 78 (24/11)

 
louveciennes
DLF78 à Louveciennes (17/11)

 
    blocage
Sur l'autoroute très ralentie (17/11)

 
    tractage
DLF78 à Versailles (17/11)

 
 
collage 17
Collage "stop au racket" (16/11)

 
 
    collage
Equipe de collage nocturne (16/11)
 
 
    tractage
Tractage à Vélizy (16/11)
 
cadres nov
Réunion des cadres (15/11)

 
    collage
Journée à Colombey avec NDA (09/11)
    et aussi
tractage à Maurepas,
collage et boîtage un peu partout en vue du 17 novembre

Octobre 2018

StG2
Tractage à St Germain

 
    StG1
St-Germain-en-L. (28/10)

 
    et aussi boitage sur Auneau, Verneuil sur Seine, Jouars Pontchartrain, Triel etc.
et collage dans les différentes communes du département...
   
vélizy
Tractage à Vélizy (14/10)

 
    triel
Boitage spécial à Triel (27/10)

 
    tract
Tract distribué à Triel

 
   
cadres
Réunion des cadres (11/10)

 
    adhérents
Réunion des adhérents (18/10)

 
    collage
Collage toujours...

 
   

Septembre 2018

peage
Clean-up day à Cergy (15/09)

 
    sartrouville
Marché de Sartrouville (16/09)

 
    M-L
Brocante Maisons-Laffitte (16/09)

 
   
collage
Collage

 
    boitage
Boitage

 
    Collage et boîtages sur Meulan, Maurepas, Boissy-Monvoisin, Verneuil sur Seine, Maisons-Laffitte, Auneau, Jouy en Josas, Les Loges en Josas, Buc, Toussus le Noble etc.
et en vue du Congrès autour de Rambouillet, Versailles, Vélizy, Viroflay, Houilles, Sartrouville, Poissy...

Août 2018

Collage sur tout le département et boîtages sur Saint-Arnoult-en-Yvelines, Le Mesnil-le-Roi, Les Essarts-le-Roi, Rochefort, etc.

Juillet 2018

peage
Opération péage (21/07)

 
    peage
Tract distribué aux automobilistes

 
    peage
L'équipe de choc de l'opération

 
collage-jouars
Collage à Jouars-Ponchartrain

 
    jouars
Tractage Jouars (01/07)

 
    collage-buc
Collage à Buc

 

Et aussi:
collage à Voisins-le-Bretonneux, Guyencourt, Montigny-le-Bretonneux, Vélizy, Magny-en-Vexin, Villiers St-Frédéric, St-Martin de Bréthencourt, St Arnoult-en-Yvelines, Montfort-L'Amaury, Clairefontaine, Poissy, Andrésy, Maisons-Laffitte, Le Mesnil-Le-Roi, etc.
 

Juin 2018

collage R
Collage à Rambouillet

 
 
    gare R
Tractage à la gare gare
de Rambouillet (29/06)

 
    ML
Tractage au marché de
Maisons-Laffitte (30/06)

 
AmF
Réunion des Amoureux de la France
au Chesnay le 28 juin

 
    AmF
B.North (CNI), N.Tardy-Joubert (PCD), N.Dupont-Aignan (DLF), JF Poisson (PCD), J.Myard (LR)
    Plus de 400 personnes se sont réunies pour écouter les orateurs parler de la France que l'on aime puis répondre aux questions des uns et des autres...
montigny
Tractage à Montigny (13/06)

 
    chanteloup
Boitage à Chanteloup-les-Vignes (26/06)

 
    Et aussi:
collage à Houilles, Chatou, Le Vésinet, Saint-Arnoult, Buc, Guyencourt, Vélizy, Gazeran, etc. et boitage à Rambouillet, Carrières sur Seine, Gaillon sur Moncient, Neauphlette, Chatou, Orcemont, etc.

 
fête
Fête des Fédérations d'Ile de France
à Wissous (91) le 9 juin
    fête
Fête des Fédérations IdF (09/06)

 
    wissous
Soutien à la police municipale de Wissous
désarmée par la préfecture (09/06)
rambouillet
Tractage à Rambouillet (02/06)

 
    St Arnoult
Tractage à St Arnoult en Y. (03/06)

 
    longnes
Boitage à Longnes (02/06)

 

Visite du Salon du Handicap (28 mai 2018)

Naji Debache, militant yvelinois très actif et délégué national de la 9è circonscription des Français de l'étranger, est aussi chargé de mission pour le handicap pour DLF. Dans ce cadre, il a visité le salon Handicap et Emploi afin de trouver des réponses aux problèmes rencontrés par les handicapés dans leur recherche d'un emploi adapté.

Naji Debache a pu rencontrer des associations qui oeuvrent pour la formation et l'insertion, des start-up qui proposent des aides techniques, les animateurs de VivreFM, la radio du handicap, et même la secrétaire d'état aux personnes handicapées, Sophie Cluzel.

adapt  vivrefm  cluzel

Cliquez ici pour retrouver le compte-rendu complet et d'autres photos...
 

Mai 2018

chatou
Tractage à Chatou (26/05)

 
    plaisir
Tractage à Plaisir (27/05)

 
    Et aussi
collage à Montigny,
Voisins-le-Brx et Jouy
Boitage à Bléry, etc.
houilles
Tractage à Houilles (19/06)

 
    rambouillet
Tractage à Rambouillet (23/05)

 
    Et aussi
collage à Rambouillet,
Orcemont,
Prunay-en-Yvelines,
Saint-Arnoult-en-Yvelines, etc.
voisins
Collage à Voisins-Le-Bretonneux (09/05)

 
    meulan
Boîtage à Meulan (10/05)

 
    Et aussi
boîtage ou collage à
Boissy-Mauvoisin,
Jouars-Pontchartrain,
L'Etang-la-ville,
Maisons-Laffitte,
Toussus-le-Noble,
Vélizy, Viroflay, etc.
jouy
Collage à Jouy-en-Josas (04/05)

 
    jouy
Boîtage à Jouy (02/05)

 
    buc
Collage à Buc (05/05)

 
boitage
Boîtage à Flins (01/05)

 
    flins
Flins

 
    villepreux
Tractage à Villepreux (05/05)

 

Avril 2018

conflans1
Tractage à Conflans-Ste-Honorine (29/04)

 
    conflans2
Conflans-Sainte-Honorine

 
    conflans3
Conflans-Sainte-Honorine

 
versailles
Tractage à Versailles (08/04)

 
   
Militantisme sur le marché de Versailles (video)
 
    saint-germain
Tractage à Saint-Germain (15/04)

 

Mars 2018

rambouillet
Tractage à Rambouillet (24/03)
    vélizy
Tractage à Vélizy (31/03)

Février 2018

Une conférence de presse a été organisée par DLF78 à l'occasion de la sortie du nouveau tract DLF qui devrait être distribué dans toute la France cette année. Les journalistes ont été conviés vendredi 9 février au café "Voltaire" de Versailles pour rencontrer Sylvie Cantaluppi, présidente d'honneur de Debout La France Yvelines, Alain Longérinas, secrétaire départemental et Thibault Tournier, délégué à l'action militante.
Cette rencontre a donné lieu à un communiqué de presse.

conf presse
Conférence de presse à Versailles (09/02)

 
    conf presse
Cliquez sur l'image pour lire l'article de 78actu...

 
Alain Longérinas, secrétaire départemental de DLF78, était reçu au journal de TV78 pour présenter la nouvelle équipe des Yvelines et les actions envisagées en France comme en Yvelines.

 
       Debout la France lance une grande campagne de communication avec le tract Ne vous laissez plus faire que de nombreux militants de DLF78 vont distribuer dans tout le département.
beynes
Tractage à Beynes (18/02)

Janvier 2018

Nous avons été à la rencontre du personnel pénitentiaire qui travaille dans les différentes prisons des Yvelines. Leur colère devant un métier toujours plus difficile et toujours moins respecté est totalement justifiée suite aux différentes agressions qu'ils subissent régulièrement. Nous avons donc rencontré les gardiens de la maison d'arrêt des mineurs de Porcheville (25 janvier) ainsi que ceux de la maison d'arrêt de Bois d'Arcy (26 janvier) et nous leur avons transmis une "lettre ouverte" de la part de Nicolas Dupont-Aignan qui les soutient dans leurs revendications.

Cliquez ici pour télécharger la lettre...


 

Nos communiqués

Communiqué de DLF78 (09/05/19)

Objet: DLF78 en réunion publique à Jouars-Pontchartrain
Ce jeudi 9 mai, Benjamin Cauchy, Figure des Gilets Jaunes et Porte-parole de Debout la France, et Nadejda Silanina, interprète et Déléguée nationale de Debout la France à l'Assimilation républicaine, tenaient une réunion publique à Jouars-Pontchartrain. Ils sont tous deux candidats aux élections européennes sur la liste Le courage de défendre les Français, portée par Nicolas Dupont-Aignan.
Ils ont été accueillis par Alain Longérinas et Sylvia Cantaluppi, les représentants de Debout la France dans les Yvelines, qui ont ouvert la réunion par une présentation de la vision de l'Europe défendue par le mouvement. Le mot d'ordre ? Une Europe des Nations libres et des projets concrets.
Nadejda Silanina est elle intervenue sur le lien entre Assimilation républicaine et Union européenne. Selon elle, le modèle d'assimilation républicaine français, unique en son genre, a été complètement détruit par l'Union européenne. Si cette dernière n'est pas responsable de tous les maux français en matière d'assimilation, elle a tout de même favorisé l'immigration, d'abord des travailleurs européens avec les différents élargissements à l'Est et la directive sur les travailleurs détachés, puis des migrants économiques avec l'appel d'air initié par Madame Merkel en 2015.
Benjamin Cauchy est lui revenu sur le mouvement des Gilets Jaunes, auquel il a activement participé avec de nombreux Gilets Jaunes pacifiques. Il a rappelé le mot d'ordre originel des Gilets Jaunes: « rendez nous l'argent et foutez nous la paix ». Il a ainsi appelé les Français et les Gilets Jaunes à manifester dans les urnes cette fois-ci, car « c'est une manifestation bien plus puissante et bien moins violente » que les dérives de certains manifestants aujourd'hui.
La liste Le courage de défendre les Français a été déposée la semaine dernière et va continuer à faire campagne sur le terrain. Dans les Yvelines, c'est Florence Bernard, Déléguée de Debout la France au Commerce international, qui a été choisie pour figurer sur la liste. Elle sera accompagnée de nombreuses figures de la société civile (la moitié de la liste leur est dédiée) et de figures du rassemblement politique opéré par Nicolas Dupont-Aignan, autour d'anciens députés les Républicains et du CNIP, plus vieux parti de France.

Communiqué de presse de DLF78 (04/05/19)

Objet: Debout la France Yvelines devant la maison de Jean Monnet pour présenter sa vision de l'Europe.
Dans le cadre des élections européennes, les militants de Debout la France ont distribué leurs tracts dans les communes rurales des Yvelines. Ils en ont profité pour marquer un arrêt devant la maison de Jean Monnet, située à Bazoches-sur-Guyonne, afin de présenter leur vision de l'Europe.
Alain Longérinas, représentant de Nicolas Dupont-Aignan dans le département, a dénoncé la vision européenne de Jean Monnet : "Il souhaitait l'effacement des Nations dès 1943, une énorme structure technocratique éloignée des peuples et qui s'occupe de tout. C'est finalement l'Europe d'aujourd'hui". Il a aussi rappelé que les co-responsables de cette Europe étaient le Parti Socialiste et les Républicains, qui dirigent ensemble les institutions européennes depuis des années.
"C'est aussi l'Europe que veulent Emmanuel Macron et la République en Marche" souligne Alain Longérinas. Il faut dire que la figure de Nathalie Loiseau, pur produit de la technocratie, ainsi que le programme de la liste, qui repose sur le maintien d'une Commission européenne toute puissante et sur la création de cinq nouvelles agences européennes, plaident en ce sens.

Face à cette Europe qu'ils dénoncent, le parti a présenté sa vision de l'Europe. Celle que la liste menée par Nicolas Dupont-Aignan portera. Cette Europe repose sur deux piliers pour une Europe qui fonctionne vraiment:

  • Une Europe des Nations libres, afin que la France retrouve la maîtrise de ses frontières, de son budget et de ses services publics.
  • Une Europe des coopérations, afin de relever les défis du XXIème siècle par des coopérations entre quelques pays.

Nicolas Dupont-Aignan propose ainsi la création d'une filière européenne de batteries électriques pour répondre au défi environnemental, des plans de recherche contre Alzheimer et contre les cancers pour une véritable Europe sociale ou le développement de l'intelligence artificielle face au défi numérique.

Cette vision de l'Europe sera d'ailleurs développée le jeudi 9 mai à 20 heures par Benjamin Cauchy et Nadejda Silanina, candidats de la liste "Le courage de défendre les Français", qui tiendront une réunion publique à Jouars-Pontchartrain (Salle Liebermann, 1 Rue Saint-Anne).

Communiqué de presse de DLF78 (26/03/19)

Objet: Debout la France Yvelines demande le maintien des arrêts de trains à Mantes-la-Jolie.
La Région Normandie, avec le soutien du Premier Ministre Édouard Philippe, pourrait supprimer la halte à Mantes-la-Jolie de deux trains TER en heures de pointe en provenance de Paris d'ici 2020. Cette décision impacterait les 14 000 usagers qui prennent le train quotidiennement à Mantes, à l'heure où le Gouvernement soumet au Parlement une loi d'orientation des mobilités.
La fédération des Yvelines de Debout la France demande le maintien de l'ensemble des arrêts en gare de Mantes-la-Jolie. Alors que les conditions de transport sur cette ligne sont déjà déplorables pour les usagers yvelinois, cette décision viendrait renforcer les suppressions et les retards de trains qui sont déjà le quotidien des voyageurs. "La première politique environnementale, ce sont les transports. Dégrader de nouveau les conditions de transport sur la ligne entre Mantes et Paris, c'est pousser les usagers à prendre leurs voitures, c'est perdre à nouveau en qualité de services publics dans les Yvelines !", s'alarme Alain Longérinas, représentant de Nicolas Dupont-Aignan dans le département.
Surtout, cette décision intervient alors que la Ligne Nouvelle Paris-Normandie devrait se concrétiser. Cette ligne SNCF, qui risque de défigurer notre département dans les prochaines années, viendra porter un coup fatal à la desserte du Mantois. Debout la France Yvelines s'oppose d'ailleurs fermement à sa construction, aux côtés des élus locaux et des agriculteurs. Face à ces grands projets démesurés qui pénaliseront encore une fois les Yvelinois, les investissements massifs dans les lignes du quotidien doivent devenir une priorité dans les faits.
En 2015, lors des élections régionales, la liste menée par Nicolas Dupont-Aignan en Île-de-France s'était alliée au collectif SOS Usagers. Le programme du candidat portait sur la revalorisation des lignes du quotidien. "Les lignes en Grande Couronne sont très mal desservies, et il semble que le Président de la République soit en phase avec nous puisqu'il avait demandé l'arrêt des grands projets pour se consacrer aux petites lignes", déclare Alain Longérinas, qui rappelle que Debout la France est opposé au Grand Paris Express, afin de réinvestir les sommes économisées sur les mobilités dans les territoires ruraux et sur les lignes entre Paris et la Grande Couronne.

Communiqué de presse de DLF78 (19/02/2019)

Objet: La caravane de Debout la France sillonne les Yvelines.
Ce mardi 19 février, « La Caravane des territoires: les Français en résistance » de Nicolas DUPONT-AIGNAN a sillonné les Yvelines. Engagée depuis le 9 janvier dans un tour de France, cette caravane permet d'échanger avec les citoyens et de leur proposer des solutions concrètes aux difficultés que traversent la France.
Bien loin du faux débat national, cette caravane permet à Debout la France d'aller à la rencontre de tous les Français, après trois mois de mouvement des Gilets Jaunes auquel le Président de la République et le Gouvernement ne répondent pas. Elle vise également à présenter et débattre du projet européen porté par Nicolas DUPONT-AIGNAN dans le cadre des élections européennes de mai prochain.
Lors de son étape yvelinoise, la Caravane a marqué des étapes illustrant les différentes facettes de ce département. La journée a débuté à Maisons-Laffitte afin de dénoncer l'acte de vandalisme commis dans l'église Saint-Nicolas le 10 février, et plus largement l'absence de réaction des pouvoirs publics face à l'ampleur des actes antichrétiens, recensées au nombre de 1063 en 2018. Un arrêt a également été marqué à Trappes afin de dénoncer le retour envisagé de 130 djihadistes, contre lequel Nicolas DUPONT-AIGNAN lance une procédure de référendum d'initiative partagée. La Caravane a aussi visité Poissy, Versailles et Rambouillet afin de distribuer le tract « Payer moins, gagner plus, vivre mieux » sur les marchés yvelinois.
Crédité de 7 à 8% dans les sondages, le mouvement présidé par Nicolas Dupont-Aignan devance la liste du Parti socialiste (6%) et talonne de près les listes de la France Insoumise (8%) et des Républicains (12%) pour les élections européennes du 26 mai 2019 (Sondage Opinion Way/Les Echos du 31 janvier 2019).

Le communiqué a été repris dans "Le Parisien": Debout la France en campagne dans les Yvelines
ainsi que dans la presse locale dont "Actu.fr": Yvelines. Debout la France fait campagne en caravane."

Communiqué de presse de DLF78 (06/02/2019)

Objet: Debout la France Yvelines s'indigne des conditions de restauration des collégiens du département.
Le Conseil départemental des Yvelines a décidé de sous-traiter l'approvisionnement des restaurants scolaires des collèges du département à l'entreprise Sodexo depuis le début de l'année 2019. Ce recours à un prestataire a entraîné des désagréments dans l'assiette, avec des repas de mauvaise qualité et de moins grandes quantités, faisant fuir les élèves, les professeurs et les personnels scolaires des restaurants scolaires.
 
Debout la France Yvelines apporte son total soutien aux parents d'élèves et aux collégiens qui se sont mobilisés pour dénoncer les mauvaises conditions de restauration des élèves. Pour Alain LONGERINAS, le représentant de Debout la France dans le département, « il est anormal que la qualité de la restauration scolaire se dégrade simplement pour faire des économies ! » Selon lui, d'autres économies peuvent être faites: « Cette volonté de réduire les coûts sur les repas scolaires est à mettre en parallèle avec l'explosion des dépenses pour la coopération internationale orchestré par le Conseil départemental, dépenses épinglées par la Chambre régionale des comptes ! »
 
Les représentants de Nicolas DUPONT-AIGNAN dans le département demandent à ce que le Conseil départemental réagisse plus fermement après les dysfonctionnements. Alors qu'il s'agit d'un contrat record de 400 millions d'euros, le cahier des charges ne semble pas respecté par la Sodexo. Il est alarmant de voir que le Président du Conseil départemental, Pierre BÉDIER, affirme n'avoir aucune inquiétude alors qu'il s'agit de nos enfants, de leur santé et de leur éducation dans des conditions optimales.
 
Face à cette politique du Conseil départemental, la fédération des Yvelines de Debout la France rappelle son engagement en faveur d'une commande publique orientée vers les produits locaux et bio, avec:

  • le renforcement de la dotation des collectivités locales selon l'engagement pour des cantines bio et avec des produits locaux;
  • une part de 50% minimum de produits locaux dans la restauration collective publique.

Alain LONGERINAS, Secrétaire départemental

Ce communiqué a été repris sur parisvox.info.

Communiqué de presse de DLF78 (19/10/18)

Objet: Debout la France Yvelines dénonce la faiblesse de la Communauté Urbaine Grand Paris Seine et Oise sur l'extension de la carrière de ciment Calcia
Ce 19 octobre s'achève l'enquête publique concernant l'ouverture d'une carrière de ciment de 104 hectares dans les Yvelines. Au printemps 2018, le préfet a imposé aux communes rurales de Brueil-en-Vexin et de Guitrancourt une modification de leurs Plans Locaux d'Urbanisme afin de créer cette carrière pour l'usine Calcia de Gargenville.
La Communauté urbaine a donné au début du mois un timide avis négatif, purement consultatif. Celui-ci est arrivé très tardivement après avoir été annulé en amont de plusieurs conseils communautaires. Plusieurs élus, dont Pierre Bédier en tête, restent des soutiens au projet de l'État d'extension de la carrière.

« Le rôle des élus est de servir l'intérêt général de leurs administrés, pas de dire amen à toute proposition émanant de l'État, qui pourrait une nouvelle fois pénaliser les territoires ruraux yvelinois ! » s'exclame Alain LONGERINAS, Secrétaire départemental de Debout la France dans les Yvelines.
En effet, le parti de Nicolas DUPONT-AIGNAN, bien que conscient de la centaine d'emplois en jeu pour les salariés de l'usine Calcia, soutient les opposants au projet de nouvelle carrière. Une carrière de ciment ne peut se situer à proximité d'une école, et encore moins dans un paysage classé. La zone cumule déjà plusieurs types de pollutions (industrielles, de l'eau, de l'air et des sols) à des niveaux plus élevés que la moyenne, renforçant le risque de cancer sur le territoire.

Les oppositions vont des élus, de tous bords, aux militants écologistes, en passant par les agriculteurs. C'est un dépassement des clivages de ceux qui servent l'intérêt général. Avec le projet de Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN), cette carrière Calcia représente un nouveau projet désastreux pour nos territoires ruraux en termes agricoles, écologiques, sanitaires et de destruction des paysages. « Les agriculteurs ont déjà assez de difficultés au quotidien pour qu'on n'y ajoute pas une possible suppression de leurs exploitations. » déclare Alain LONGERINAS.
Debout la France Yvelines dénonce enfin le poids pris par les intercommunalités au détriment des communes puisque 45 maires du secteur se sont opposés fermement à ce projet. Les communes rurales sont lésées par ces Communautés urbaines aux compétences de plus en plus larges.

Alain LONGERINAS, Secrétaire départemental

Lettre ouverte de Alain Longérinas, Secrétaire Départemental des Yvelines (07/09/18)

CAP sur les Européennes 2019 !
Il y a 16 mois, Emmanuel Macron accédait à l’Elysée, bien que Nicolas Dupont-Aignan ait mis tout son poids dans la balance pour tenter de lui faire obstacle.
Malgré le raz de marée macroniste durant les législatives qui suivirent, nous constatons depuis que le travail de fond qui a été entrepris tant au niveau national qu’au niveau local sur le terrain, ne cesse de porter ses fruits puisque les sondages de notoriété placent notre leader en haut de l’affiche et en constante progression depuis l’élection présidentielle et que ces excellents scores se traduisent également dans les intentions de vote pour la prochaine échéance majeure que sont les élections européennes de mai 2019.

Rappelons les initiatives nationales relayées ensuite sur le département des Yvelines:

  • Le lancement à l’automne 2017 de l’association et du portail internet "Les Amoureux de la France" qui déboucha sur la tenue d’une réunion publique au Chesnay au printemps 2018 qui fit salle comble;
  • L’opération de communication militante "Ne vous laissez plus faire" en janvier 2018 déclinée en tracts et affiches, aujourd’hui largement diffusés dans toutes les circonscriptions du département par nos militants: pas moins de 30 000 tracts distribués sur les marchés et dans les boites aux lettres ainsi que 1600 affiches collées, pour une grande partie cet été;
  • Le lancement de l’opération de soutien aux gardiens de prison en février 2018 qui déboucha sur la distribution de la lettre de Nicolas Dupont-Aignan aux surveillants pénitentiaires de la maison d’Arrêt de Bois d’Arcy et de Porcheville;
  • L'opération "la vraie facture Macron" largement relayée sur les réseaux sociaux par nos militants;
  • Le lancement de l’opération "Exigeons un référendum sur l’immigration" au printemps 2018 qui conduit au collage d’affiches sur ce thème. Notre mobilisation à Jouy-en-Josas permit également l’arrêt du projet d’ouverture d’un centre d’accueil qui devait se situer sur la commune;
  • L’opération "Stop au racket des Automobilistes" avec l’opération au péage de St-Arnoult au moment de la grande vague de départ en vacances de juillet 2018.

Toutes ces opérations ont reçu un écho plus que favorable sur le terrain aussi et surtout parce que l’actualité n’a cessé de donner raison aux prévisions les plus pessimistes de Nicolas Dupont-Aignan concernant les premiers résultats du quinquennat Macron:

  • Hausse sans précédent des impôts et taxes des classes moyennes, pendant que ceux des financeurs de la campagne de Macron étaient drastiquement allégés;
  • Arrêt de la croissance en France, reprise du chômage de masse, pendant que presque toute l’Europe se situe sur une tendance positive;
  • Cession d’actifs stratégiques de l’industrie Française (Alstom);
  • Matraquage fiscal invraisemblable pour les retraités;
  • Mise à mal des territoires et de leur aménagement avec les réformes controversées de l’éducation nationale et de la SNCF;
  • 0Accélération de l’immigration en France et explosion des budgets consacrés à l’accueil et l’intégration des migrants pendant que les prestations sociales des Français sont gelées;
  • Favoritisme à tous les étages que ce soit dans le cadre de l’affaire Benalla ou de la nomination de courtisans du Président à des postes clés (Besson) et le surgissement d’affaires multiples concernant des proches du président (Pénicaud, Nyssen, Kohler,…).

Cette première année du quinquennat Macron a donc d’emblée fait prendre conscience à l’ensemble des Français de l’extrême danger que fait peser ce Président pour l’intérêt de la nation voire même de son existence pour les décennies à veniranbsp;!
Il est urgent de contrecarrer l’Européisme Fédéral et la submersion migratoire qui découle de l’action de ce Président libéral dans le cadre de la campagne des Européennes qui va débuter cet automne.
Nous devons apporter notre effort décisif pour la victoire du camp des euroréalistes à l’échelle européenne dans le cadre de ce scrutin. La survie des Etats-Nations souverains en dépend.
Nous sommes à un tournant historique : un vent d'espoir souffle sur l'Europe et la France ne doit pas manquer ce rendez-vous historique. Une victoire à ces élections forcerait les institutions de l’Union Européenne à se réformer dans le sens que Debout La Objet : À Carrières-sous-Poissy, « l'inaction des acteurs publics pèse sur les habitants : il faut établir des priorités ! » pour la décharge sauvage selon Debout la France.

Communiqué de presse de DLF78 (04/09/18)

Objet: À Carrières-sous-Poissy, "l'inaction des acteurs publics pèse sur les habitants: il faut établir des priorités !" pour la décharge sauvage selon Debout La France.
Le départ de Nicolas Hulot du gouvernement pourrait avoir des conséquences dans les Yvelines. Le désarroi du Ministre sur l'incapacité du gouvernement à régler les problèmes écologiques se vérifie sur notre territoire. En effet, le groupe d'experts du Ministère de la Transition écologique et solidaire sur les décharges sauvages ne devrait rendre qu'un premier rapport au mois de novembre. Cette lenteur pèse sur la plus grande décharge sauvage de France située dans la plaine de Carrières-sous-Poissy et qui s'étend jusqu'à Triel-sur-Seine sur 47 hectares.

Debout la France Yvelines s'indigne de l'immobilisme qui règne concernant la plus grande décharge sauvage de France, ayant des conséquences sur les nappes phréatiques et la faune locale. « Nous sommes allés plusieurs fois aux réunions organisées par les associations et les élus. L'inaction des acteurs publics pèse sur les habitants: il faut établir des priorités avant de parler de requalification ! » déplore Thibault Tournier, qui suit le dossier.

« Le nettoyage coûtera 3 à 5 millions d'euros et le projet de requalification coûtera lui 50 à 100 millions d'euros. Il faut y aller étape par étape. » souligne Alain Longerinas, Secrétaire départemental de Debout la France dans le département. N'arrivant pas à se mettre d'accord sur la requalification de la plaine, les acteurs repoussent donc la sécurisation de la zone et son nettoyage.
Les représentants de Nicolas Dupont-Aignan dans le département militent pour deux priorités absolues:

  • la sécurisation de la plaine de Carrières-sous-Poissy pour éviter toute nouvelle entrée sur la zone;
  • le dégagement de la plaine des déchets par la mobilisation des communes, de la Communauté urbaine, du département, de la région et des services de l'État.

Alain LONGERINAS, Secrétaire départemental
Thibault TOURNIER, délégué de la 7ème circonscription des Yvelines

Communiqué de presse de DLF78 (21/07/18)

Objet: Debout la France Yvelines dénonce la nouvelle hausse des tarifs autoroutiers par une opération de tractage
La fédération des Yvelines de Debout la France était au péage autoroutier de Saint-Arnoult-en-Yvelines sur l'A10 pour dire stop au racket des sociétés d'autoroutes. Ainsi, les militants présents lors de cette opération ont pu distribuer un tract dénonçant la nouvelle hausse des tarifs de péage. « Nous avons fait le calcul: les péages ont augmenté deux fois plus vite que les salaires » dénonce Alain LONGERINAS, le Secrétaire départemental de Debout la France dans les Yvelines.

Surtout, le parti de Nicolas DUPONT-AIGNAN s'inquiète d'une nouvelle perte de pouvoir d'achat: « Avec la hausse du prix des carburants via les taxes imposées par Emmanuel MACRON, la facture des vacances s'annonce conséquente. Et les travailleurs qui empruntent chaque jour ces tronçons sont encore plus impactés. À 50 kilomètres de Paris, ces travailleurs journaliers doivent débourser 1300 euros par an pour un simple déplacement domicile-travail » déclare Alain LONGERINAS.

Le combat de Debout la France contre la privatisation des sociétés d'autoroute est ancien: « Nicolas DUPONT-AIGNAN fait partie du Comité des élus pour la gratuité des tronçons franciliens des autoroutes A10 et A11. Il se bat chaque jour contre le scandale de la privatisation des autoroutes de 2006 » rappelle Alain LONGERINAS. Les péages ne serviraient aujourd'hui qu'aux marges des entreprises propriétaires d'après les militants.
Face à ce qu'ils qualifient de scandale, les militants de Debout la France offrent leurs propositions, comme le rachat par l'État des sociétés d'autoroutes au prix de vente de 2006 ou encore la suppression progressive des péages pour toutes les autoroutes déjà payées par les Français.

Communiqué de presse de DLF78 (06/05/18)

Objet: Debout la France Yvelines alerte sur les conséquences de l’arrivée de 300 migrants à Jouy-en-Josas
Dans un article daté du 29 avril 2018, Le Parisien titrait sereinement « Un centre de formation pour les réfugiés va voir le jour dans les Yvelines ». Si on en croit l’auteur de l’article, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes à Jouy-en-Josas où le Maire de la ville est enthousiaste : « On adhère au projet et on va faire en sorte que tout se passe bien ». Ce projet prévoit d'accueillir dans la commune 300 migrants d'ici l'été, et plus de 5000 sur 9 ans.

Alain LONGERINAS, Secrétaire Départemental de Debout La France dans les Yvelines et Bernard CAPDEVILLE, Délégué de la Deuxième circonscription, se sont donc rendus sur place mardi 2 mai pour aller à la rencontre de la population locale et recueillir son sentiment concernant ce projet démesuré au regard des 5500 habitants du bourg. La population nous a livré un tout autre son de cloche.
Alain LONGERINAS déclare en effet : « Les habitants de Jouy-en-Josas que nous avons rencontrés sont au mieux pas du tout au courant de cette arrivée dans moins d’un mois, au pire, très inquiets et en colère ». Les commerçants craignent les nuisances, en l’absence totale de renfort policier début juin, ainsi qu’une baisse de leur chiffre d'affaire. « Deux habitants de longue date de la commune s’inquiètent énormément de l’impact sur le centre-ville ».
Alain LONGERINAS poursuit avec cette confidence d'une habitante : « Le maire habituellement si visible en ville est absent depuis que la nouvelle a été officialisée, il est devenu totalement invisible ».

Debout la France Yvelines dénonce une arrivée organisée en catimini, sans aucune concertation avec la population locale, qui est mal préparée et très mal acceptée. Il est demandé une concertation locale avec un véritable débat sur la question lors d'une réunion publique, notamment pour présenter des alternatives possibles au projet pour loger des SDF (Sans Domicile Fixe).

Ce communiqué a été repris sur parisvox.info.

Dernière minute: Le projet a été ajourné par le Préfet. Les médias locaux communiquent:
78Actu:Le projet de centre de formation pour réfugiés de Jouy-en-Josas abandonné
Le Parisien:Jouy-en-Josas: coup d’arrêt au projet de centre de formation pour les réfugiés

Communiqué de presse de DLF78 (10/03/18)

Objet: Fermeture de classes dans les Yvelines: le ministre BLANQUER met en danger l'école
Le journal le Parisien en date du 9 mars 2018 dévoile que le Comité technique spécial départemental consacré à la carte scolaire s'est réuni ce jeudi 8 mars afin de livrer une première étape de la carte scolaire. Ainsi, dans les Yvelines, 60 classes supplémentaires vont ouvrir en septembre dans les écoles yvelinoises. Mais, dans le même temps, ce sont pas moins de 103 classes qui vont fermer, soit une perte nette de 43 classes pour notre département.

"Rappelons-nous ce discours d'Emmanuel MACRON cet été au Sénat qui promettait qu'aucune classe en milieu rural ne fermerait. On est bien loin de la réalité." déclare Sylvia CANTALUPPI, présidente d'honneur de Debout la France dans les Yvelines. Comment expliquer que de petites communes rurales comme Longnes (1440 habitants), Brueil-en-Vexin (694 habitants, nombre en hausse) ou Ablis (3 426 habitants, en hausse) perdent des classes ?

La politique de dédoublement des classes de CP et de CE1 en Réseau d'Éducation Prioritaire (REP et REP+) ne saurait justifier les fermetures de classes dans les communes rurales. Jean-Michel BLANQUER, le ministre de l'Éducation nationale, s'est engagé pour la réussite de tous, et non au détriment de nouvelles victimes de la carte scolaire.

Nicolas Dupont-Aignan et Debout la France dénoncent une nouvelle fois le grand écart entre le discours et les actes de ce gouvernement. Le dédoublement des classes de CP et de CE1 en REP est une bonne mesure, mais elle ne doit pas se faire au détriment des communes rurales, déjà touchées par un manque de moyens.
La fédération des Yvelines s'engagera pour le maintien d'un maximum de classes dans les Yvelines, et souhaite, comme le programme présidentiel de Nicolas Dupont-Aignan le proposait, redéployer sur le terrain un certain nombre de postes attribués à l'administration.

Communiqué de presse de DLF78 du 17/02/18

Objet : Nouvelle taxe inondations: les impôts, ça suffit !
Depuis le début de l'année, les intercommunalités peuvent voter le montant de la taxe Gemapi, une nouvelle taxe dédiée au financement des aménagements pour éviter les risques de crues. Cette taxe s'annonce comme une nouvelle charge qui va peser sur les ménages.
Dans les Yvelines, le montant de cette nouvelle taxe Gemapi variera de 1 euro par habitant pour la communauté des Portes de l'Ile-de-France à 11,80 euros par habitant pour la communauté de la Haute Vallée de Chevreuse, en passant par 10 euros par habitant pour Rambouillet Territoire.

Si nous soulignons les nécessaires aménagements face aux crues qui ont touché et qui peuvent toucher plusieurs communes yvelinoises, nous dénonçons un nouveau matraquage des ménages avec cette taxe, qui s'ajoute à la hausse de la CSG opérée par le gouvernement d'Emmanuel Macron, ou encore à la hausse des prix de l'essence, du gazole, de l'électricité ou des péages. Le pouvoir d'achat des ménages français ne peut être une simple variable d'ajustement, au niveau national comme au niveau local.

« Le gouvernement et Bercy particulièrement nous mentent » déclare le Secrétaire départemental de Debout la France pour les Yvelines, Alain LONGERINAS. Le parti de Nicolas Dupont-Aignan a mis en ligne un simulateur de pouvoir d'achat, « La Vraie facture Macron » (disponible sur www.lavraiefacturemacron.fr), ceci afin que chaque Français puisse voir l'ensemble des effets de la politique menée par le gouvernement français.

Communiqué de Debout la France Yvelines du 12/02/17

Objet: « Nicolas Dupont-Aignan a su faire preuve de courage politique pour la France » pour Alain LONGERINAS
Ce vendredi 9 février, la fédération des Yvelines de Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan, tenait une conférence de presse à la brasserie au Voltaire de Versailles. Alain LONGERINAS, adhérent depuis l'entre deux tours de l'élection présidentielle, est le secrétaire départemental des Yvelines du parti de Nicolas Dupont-Aignan qui a "su faire preuve de courage politique face au danger que suscitait l'élection d'Emmanuel Macron". Le secrétaire départemental était accompagnée de Sylvia CANTALUPPI, présidente d'honneur, présente depuis le début aux côtés de Nicolas Dupont-Aignan qui "cherche à rassembler le plus largement possible les Amoureux de la France", notamment pour les élections européennes de 2019.

À l'aune de la première année de la présidence Macron, la fédération des Yvelines de Debout la France, qui compte plus de 300 adhérents, a insisté sur les thématiques de sécurité et de terroir, enjeux primordiaux selon Alain LONGERINAS.
Sur la sécurité, les cadres du parti ont insisté sur les multiples agressions de policiers qui ont eu lieu à Sartrouville ou à Versailles, ainsi que sur la situation du personnel pénitentiaire que les responsables de Debout la France sont allés rencontrer à Bois-d'Arcy.
Concernant les terroirs, Alain LONGERINAS a insisté sur le fait qu'il fallait aller à la rencontre des territoires ruraux, abandonnés selon lui par les autres partis. Nicolas Dupont-Aignan s'est toujours engagé en faveur de la défense des communes face aux grandes communautés d'agglomération. "Ces communes seraient amenées à disparaître avec le Grand Paris ou la fusion avec les Hauts-de-Seine" d'après Sylvia CANTALUPPI. Les responsables locaux du mouvement ont aussi insisté sur le maintien des services publics, notamment des services hospitaliers comme à Meulan, et sur la revitalisation des centre-villes face au développement des grandes surfaces, avec l'exemple de Houdan.
Le parti de Nicolas Dupont-Aignan sera présent toute l'année sur le terrain, comme le dimanche 18 février au marché de Beynes.

Communiqué de Debout la France Yvelines du 22/12/17

Objet: Le bien-être animal mis à mal à Mantes-la-Jolie
Une centaine d'animaux ont été découverts entassés dans un petit appartement de Mantes-la-Jolie cette semaine. La Fédération des Yvelines de Debout la France tient à s'associer à la Fondation Brigitte Bardot et à toutes les associations de protection des animaux face à ces actes de maltraitance et regrette l'absence de réactions politiques, notamment de la mairie.

Alain Longérinas, le Secrétaire Départemental de Debout la France dans les Yvelines, rappelle que "de nombreuses associations avaient salué le programme de Nicolas Dupont-Aignan sur la protection animale". Nicolas Dupont-Aignan en tant que Maire de Yerres avait d'ailleurs reçu le Ruban d'Honneur de la Fondation 30 Millions d'Amis.
Debout la France propose notamment de reconnaître la sensibilité des animaux dans le Droit, de mettre fin aux subventions pour des activités contraires à la dignité animale ou encore un meilleur encadrement des abattoirs par des cahiers des charges stricts et des contrôles plus fréquents.
Alain Longérinas rappelle également que "la suppression des contrats aidés menace les refuges pour animaux déjà en grande difficulté", décision contre laquelle le président de Debout la France s’était élevé fortement.

Nos actions passées

Retrouvez plus spécifiquement nos actions passées dans les Yvelines...